• Quand nos comtemporains tentent de reparler leur langue traditionnelle

    Mise en ligne le 23 févr. 2010 pageneviève Furrer

    L'atelier patois "Euvernhà, patué é tradïsieu de cha nouzautrei" se réunit tous les 15 jours en alternance sur 4 communes (voir agenda sur http://www.acme63.com )
    Crée à Tauves en 2000, le nombre d'adhérents augmente chaque année pour dépasser 40 à l'orée de 2010, avec des patoisants de tous niveaux. Quel est son but ?
    Sauvegarder un maximum de ces mots et de ces expressions si imagées et si proches de la vie simple mais laborieuse, avec toutes leurs différences qui font du patois une langue riche et variée.

    La majeure partie de l'Auvergne a pour langue traditionnelle la "langue d'oc" qui a évolué en de multiples parlers locaux mais dont l'origine est la langue parlée dans le sud de la France au Moyen-âge (Occitanie) : on parle de "langue d'oc" ou "occitan" où le "oui" actuel se disait "oc", une région actuelle se nomme toujours "Languedoc".

    Et, seule, une petite partie du nord de l'Auvergne (le nord du département de l'Allier) parlait la "langue d'oil" à l'origine de la langue française actuelle, où le "oui" actuel se disait "oil".

    Yahoo! Blogmarks

    1 commentaire
  • Les diaporamas dont les fichiers se terminent par l'extension "pps" ou "ppt" nécessitent que soit installée la visionneuse Microsoft Office PowerPoint que vous pouvez télécharger gratuitement sur le site de Microsoft en suivant ce lien :  Visionneuse PowerPoint

    Le Puy de Dôme

    PPS Rick-Jessie-64  (PPS sur Internet)

    Auvergne sauvage

    PPS anonyme (PPS sur Internet)

    Balade musicale en Auvergne

    PPS par Papi-niel (PPS sur Internet)

    La Haute-Loire-Auvergne

    Par Jean-Marc Coquelle

    Adresse youtube : https://www.youtube.com/watch?v=dd7N9f2wT1E

    Le Puy en Velay

    PPS anonyme (PPS sur Internet)

    Clermont et sa region

    PPS par Danielle (PPS sur Internet)

    Sur fond vocal de la chorale de Monton dirigée par Paul Souchal.

    Mère Nature

    PPS Anonyme (PPS sur Internet)

    Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • Centre de pêche de Lastioulles (Cantal)

    Du 1er janvier au 31 décembre,  vous pourrez pratiquer toutes les techniques de pêche en fonction de l’époque de votre séjour dans un cadre sauvage et authentique.

    Jérôme Gaillard, professionnel du secteur pêche depuis plus de 30 ans et ancien manager des équipes de France de pêche à la mouche vous apportera tous les renseignements utiles au centre de pêche : cartes, accès, réglementation, conseils…

    Site Internet : Centre de pêche de Lastioulles

    Centre de pêche de Lastioulles-Trémouille-Cantal

     Photo extraite du site :  Centre de pêche de Lastioulles (Cantal)

    Publiée le 3 juil. 2013

    Lastioulles Magasin et Location

    Catégorie Voyages et événements  Licence YouTube standard

    Texte, photo et vidéo de : Centre de pêche de Lastioulles

    Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • La race «salers» n'est pas la seule race originaire de l'Auvergne :

    La race bovine «Ferrandaise»

    "Ferrandaise" à robe mouchetée ou poudrée

    La «ferrandaise» est une race bovine française originaire de la chaîne des Puys, dans le sud-ouest du département du Puy-de-Dôme, et qui doit son nom à la ville de Clermont-Ferrand en Auvergne. C'est une vache pie rouge qui a une grande variété de motifs de coloration. Autrefois utilisée indifféremment pour le travail, le lait et la viande, elle a conservé cette mixité et est aussi bien utilisée comme vache laitière que comme vache allaitante de nos jours.

    Au début du 20e siècle, elle était avec la salers la principale productrice de lait destiné à confectionner les fromages d'Auvergne bénéficiant aujourd'hui d'une AOC (appellation d'origine contrôlée). Elle se caractérise aussi par sa rusticité et son adaptation à l'élevage en montagne.

          "Ferrandaise"     "Ferrandaise" dans le massif du Sancy     Jeune "Ferrandaise"

    Largement majoritaire dans sa région d'origine au 19e siècle et au début du 20e siècle, elle a failli disparaître, remplacée par des races spécialisées. Elle bénéficie toutefois d'un regain d'intérêt depuis la fin des années 1970.

    Grâce à d'importants efforts de sauvegarde ses effectifs ont pu augmenter, et elle semble désormais en bonne voie de sauvegarde. Elle a d'ailleurs fait son retour dans les manifestations agricoles locales, mais aussi nationales comme le salon de l'agriculture et le sommet de l'élevage.

    En 2010, 238 éleveurs détenaient 966 vaches adultes.

                                       "Ferrandaise" à robe tachée ou barrée                    "Ferrandaise" à robe tachée et blanche sur le dessus ou bregniée                    "Ferrandaise" à robe mouchetée ou poudrée

     

              "Ferrandaise" et son veau          Troupeau de "Ferrandaises"          "Ferrandaise" couchée

    Photos : Wikipedia

    Article composé par «Auvergne la belle province» avec l'aide de Wikipedia l'encyclopédie libre avec la page :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Ferrandaise

    Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire
  • La race bovine «Salers»

    La race bovine "Salers" est apparue dans la région de la ville de Salers (France, région Auvergne, département du Cantal) vers 1850 suite à la sélection menée par Ernest Tyssandier d' Escous reprenant les travaux menés par Louis-Furcy Grognier (naturaliste).

    C'est une race bien adaptée au relief et au climat de montagne. Elle porte une robe rouge acajou foncé, généralement avec des poils longs et frisés (en hiver, c'est presque une fourrure), de grandes et fines cornes peu colorées, en forme de lyre (ou en forme de guidon de moto type «biker»).

    Pour en savoir plus voir >>> LA RACE BOVINE SALERS

     

     

    La race bovine «Ferrandaise»

    La «ferrandaise» est une race bovine française originaire de la chaîne des Puys, dans le sud-ouest du département du Puy-de-Dôme, et qui doit son nom à la ville de Clermont-Ferrand en Auvergne. C'est une vache pie rouge qui a une grande variété de motifs de coloration. Autrefois utilisée indifféremment pour le travail, le lait et la viande, elle a conservé cette mixité et est aussi bien utilisée comme vache laitière que comme vache allaitante de nos jours.

    Pour en savoir plus voir >>> LA RACE BOVINE FERRANDAISE

     

    Yahoo! Blogmarks

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires