• BARRAGE de BORT-LES-ORGUES (19 et 15)

    Barrage de Bort-les-Orgues sur la rivière Dordogne

     

    Le barrage de Bort-les-Orgues retient les eaux de la rivière Dordogne à l'endroit où se situe un rétrécissement de la vallée. Ce lieu a été choisi pour limiter la largeur de l'ouvrage tout en ayant l'avantage de pouvoir l'appuyer sur de fortes parois rocheuses.

     

    Retenue et barrage EDF de Bort-les-Orgues (19 et 15)

    Barrage de Bort-les-Orgues (19 et 15) sur Google Maps

     

    Il est édifié à l'entrée nord de la ville de Bort-les-Orgues qui est dans le département de la Corrèze (Région Limousin), mais à cet endroit précis passe la limite de la commune de Lanobre qui est dans le département du Cantal (Région Auvergne), c'est le milieu de la rivière qui délimite les deux communes et aussi les deux départements et les deux régions. Ainsi une moitié du barrage est en région Limousin et l'autre en région Auvergne !

    C'est le premier grand barrage sur la Dordogne, actuellement exploité par E.D.F. (Électricité De France).

    C'est un barrage en béton de type poids-voûte. Sa largeur au sommet est de 8 mètres et de 80 mètres à la base. Sa retenue est la plus grande en France pour un barrage en béton.

    Sa hauteur est de 120 mètres, il a été mis en service en 1952, la capacité de la retenue est de 477 millions de m3, le débit maximum turbiné est de 252 m3/s, le débit de l'évacuateur de crues est de 1200 m3/s, la puissance totale installée est de 235 000 kW.

    Lorsque l'évacuateur de crues est en fonctionnement, l'eau libérée par l'ouverture des vannes s’engouffre dans le toboggan et est rejetée par dessus l'usine hydroélectrique pour retomber dans le lit de la Dordogne (canalisée à cet endroit). Ce toboggan est couramment appelé «le saut de ski» en raison de sa forme et de l'élan pris par l'eau.

    Le sommet du barrage, long de 390 mètres et large de 8 mètres, supporte une route très fréquentée reliant le Limousin à l'Auvergne. De larges trottoirs permettent aux piétons d'admirer, d'un côté, la centrale hydroélectrique et le «saut de ski» ainsi que la vallée qui s'élargit et le quartier de Granges sur la commune de Lanobre et le début de la ville de Bort-les-Orgues, de l'autre côté, le début de la vaste retenue d'eau qui a noyé la vallée, des fermes, des hameaux et trois villages ainsi que l'unique voie ferrée qui passait par Bort, seul le magnifique château-fort de Val (sur la commune de Lanobre) a échappé de peu à la noyade.

    Si la retenue n'est pas très large, elle s'étend sur 21 kilomètres de long. Au début elle est partagée entre la Corrèze et le Cantal puis, plus au nord, entre la Corrèze (Limousin) et le département du Puy-de-Dôme (Auvergne).

    Vous pourrez profiter des plages et des activités nautiques (baignades, planches à voiles, bateaux à moteur, ski nautique, …) au château de Val (Auvergne) ou, en face, aux Aubazines (Limousin).

    Le château de Val organise des visites très intéressantes (jusqu'aux charpentes impressionnantes).

    Vous pourrez naviguer sur le lac à bord de bateaux panoramiques, soit à partir du barrage, soit à partir du château de Val (la remontée des gorges de la Dordogne ressemble à la visite d'un fjord).

    Il y a donc de nombreuses raisons pour se rendre à Lanobre et à Bort-les-Orgues avec, en plus, le site naturel des orgues : plateau, surplombant Bort, né d'une coulée de lave qui, en s'arrêtant brusquement, a formé une falaise de colonnes de phonolite hautes de 80 à 100 mètres sur une longueur de 2 kilomètres !

    La ville de Bort a, tout naturellement, ajouté à son nom le terme «les Orgues».

    Sur la commune de Lanobre, au site du Fraisse, vous pourrez découvrir un panorama à 360° sur l'Auvergne et le Limousin.

     

    Bonnes visites !

     

    André CHABAUD

    « PARC PALEOPOLIS dans l' ALLIERDéconstruction des sites nucléaires »
    Yahoo! Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :